Pourquoi le Ministère de la Culture a fait le choix d’atReal pour gérer l’instruction de + de 400000 dossiers annuels d’urbanisme ?

Rappel du contexte

En 2019, le Ministère de la Culture recherchait une solution logicielle pour gérer l’instruction des dossiers d’urbanisme de manière dématérialisée.

Objectifs & enjeu ?

Se doter d’une solution de dématérialisation capable de traiter un volume de + de 400000 dossiers/an.

Rendre possible le travail et les interactions des différents services déconcentrés en région (Métropole et Outre-mer) dans un seul et même outil, avec des parcours unifiés.
Logo Ministère de la Culture

L’équipe désignée pour gérer le projet

Le Ministère de la Culture gère + de 400 000 dossiers/an pour 900 utilisateurs.

Un Directeur de Projet rattaché au gouvernement a été spécialement désigné

Contraintes

La protection du patrimoine et de l’architecture occupe une place prépondérante au sein du Ministère de la Culture. Une vigilance particulière doit être apportée à l’instruction des dossiers d’urbanisme surtout lorsqu’il s’agit de construire à proximité d’espaces protégés.

Pour quelles raisons avoir choisi openADS ?

Le choix d’openADS a permis au Ministère de la Culture de rejoindre un des mouvements portés par l’Etat dans le cadre de la transition numérique : celui du logiciel libre. 

Pour quels bénéfices ?

L’optimisation des dépenses publiques : sans coût de licence, l’argent public ne paye qu’une fois
La contribution au bien commun : les développements effectués sur openADS profiteront aux autres utilisateurs, présents et à venir
Le respect de l’indépendance technologique : le Ministère de la Culture n’est pas captif d’atReal, il garde l’accès au code source de sa solution indépendamment d’atReal
 La souveraineté numérique : le Ministère garde le contrôle sur le logiciel mais aussi sur les données, garantissant ainsi leur pérennité.

Au-delà du logiciel, le Ministère a fait le choix d’atReal pour ses atouts humains et techniques que nous vous dévoilons ici :

Sa structure à taille humaine garantit une plus grande proximité entre les équipes projet,
Ses collaborateurs qualifiés apportent une expertise sur le plan technique et métier : c’est une force !
Son ADN : atReal est un éditeur qui développe des logiciels libres dédiés aux services publics,
Sa participation active au groupe de travail Démat.ADS sur la définition des standards et des protocoles d’échange afin de garantir l’interopérabilité avec AD’AU et PLAT’AU.

Demandez une démo en ligne

pour vous faire votre propre avis

Je demande une démo

Je demande une démo