OpenADS 4 : version majeure pour la plateforme collaborative dédiée à l'instruction

Suite au succès d'openADS et à l'augmentation fulgurante du nombre d'utilisateurs, de nouveaux besoins ont appelé de nouvelles solutions...

OpenADS en quelques chiffres

  • 2 000 000 La population administrée par openADS.
  • 1 000 000 Le budget global du développement d'openADS dépasse le million d'euros.
  • 28 Le nombre de profls utilisateurs pour répondre à tous les besoins de l'organisation
  • Le nombre de liaisons possibles entre openADS et les autres outils du Système d'Information

Principaux ajouts de la version 4.0.0

Sur le plan fonctionnel

Elle apporte des fonctionnalités très importantes :

  • Module de gestion des recours et des contentieux, adaptable à toute organisation.
  • Accès direct d'un dossier ADS vers un dossier contentieux et vice versa.
  • Nouveaux dispositifs d'alertes et notifications pour simplifier la communication entre services et organismes.

Sur le plan technique

Les contraintes de confidentialité, notamment pour permettre la gestion des contentieux, ont nécessité de repenser la gestion des critères de confidentialité. De nouveaux critères apparaissent : 

  • Les groupes de dossiers paramétrables (ADS, ERP, ENVIRONNEMENT, etc.) que l'on peut affecter à des instructeurs ou des groupes d'instructeurs.
  • Le critère "confidentiel" permet de distinguer les dossiers sensibles et d'attribuer un droit spécifique aux personnels habilités à les consulter ou les instruire.

De nouveaux profils ont été créés, portant à 28 le nombre des profils utilisateurs pré-configurés, disponibles pour s'adapter à tous les modes d'organisations.

Les fondamentaux d'openADS

  • Pouvoir gérer tous les types de dossiers
  • Pouvoir s'adapter à toutes les organisations dans un contexte de mutualisation des services
  • Améliorer la communication entre des services éclatés géographiquement

 

Petit rappel historique

  • openADS a été créé en 2007 par la Ville d'Arles sous le nom openFoncier, afin de réponde aux besoins principaux d'une ville en matière d'instruction des dossiers d'urbanisme.
  • Il s'en suit une version 2 d'openFoncier destinée à répondre aux besoins d'autres communes.
  • En 2012 la Ville de Marseille décide de partir de cette souche logicielle libre pour remplacer son logiciel d'instruction du droit des sols.
  • En 2014, le résultat est rebaptisé openADS et bascule en version 3.
  • De 2014 à 2017 openADS a été déployé avec succès par atReal dans plus de 30 EPCI et communes pour plusieurs centaines de collectivités utilisatrices.
  • Des besoins sont apparus donnant lieu à plus de 30 versions d'évolutions permettant d'optimiser l'expérience utilisateurs, y compris dans un contexte de mutualisation inter-communale de l'instruction.

 

Retrouvez ici la liste de l'ensemble des modifications apportées par la version 4.0.0 d'OpenADS.

Pour solliciter plus d'informations sur openADS ou pour une présentation, merci de remplir le formulaire de contact.